Destinations

Tout savoir sur le château Guédelon

Le projet de l’époque médiéval qui devient le N° 2 des sites historiques les plus visités en Bourgogne, c’est : le château de Guédelon. Un château unique et hors du commun.

Guédelon : son origine

Le Château de Guédelon est un chantier médiéval de construction historique d’un château fort. Il a débuté il y a de cela 20 ans à Treignydans l’Yonne, dans une ancienne carrière désaffectée au centre d’une forêt. Ce projet architectural a vu le jour avec les techniques et les matériaux utilisés au Moyen Âge, c’est-à-dire au XIIIe siècle. Un an après la pose de la première pierre du château, le chantier est aussitôt ouvert au public pour accueillir les premiers visiteurs. Sous l’œil des visiteurs, le château prend forme grâce à l’ingéniosité d’une cinquantaine d’ouvriers, tous aguerris aux méthodes de construction du Moyen Âge et les matériaux utilisés sont extraits directement de la carrière.

Le château Guédelon : sa construction !

Après la réalisation des plans du château en 1997 par l’architecte en chef des monuments historiques Jacques Moulin, la première pierre est posée. Le chantier est installé en forêt et les travaux de défrichement, terrassement et de fondations débutent. Tous les travaux de construction se font suivant des techniques de l’époque médiévale. Les ouvriers et les artisans, en habit médiéval, travaillent avec les mêmes outils qu’au XIIIe siècle. On peut y trouver des tailleurs de pierres, des maçons qui assemblent des pierres grâce à du mortier, de charpentiers qui sont chargés des réalisations en bois, des forgerons, des tuiliers, des cordiers qui exercent chacun leur rôle avec la plus grande délicatesse et un grand dévouement. L’utilisation de produits industrialisés est réduite au strict nécessaire.
De 1998 à 2016, vont se succéder de petits travaux qui vont donner forme au château progressivement. On peut noter la construction : du pont dormant, de l’escalier rampant de la tour maîtresse, la construction du logis seigneurial de 13,8 m de longueur, l’aménagement du rez-de-chaussée de la tour maîtresse, la couverture du toit formée de 28 000 tuiles, la construction d’un moulin à eau etc.. À terme des travaux, on obtient un chef-d’œuvre médiéval historique et unique au monde. Il présente des courtines de 9 mètres de hauteur et 2,50 mètres d’épaisseur, entourés de fossés secs, formeront un périmètre de 150 mètres et dessineront un plan polygonal avec une façade Sud faisant 52,50 mètres, une façade Nord 49,50 mètres, une façade Ouest 50,10 mètres et une façade Est faisant 47,10 mètres. Les tours de flanquement feront 15 mètres de hauteur, celle du logis 23,10 mètres et le donjon 28,50 mètres.

Il est actuellement le deuxième site le plus visité de Bourgogne après les Hospices de Beaune et draine plus de 300 000 visiteurs par an.

Categories: Destinations

Comments are closed.